Ile du Nord : à la rencontre des Hobbits

Ferry entre les deux îles et Windy Welly

Pour passer de l’île du Sud à l’île du Nord, je vous conseille le ferry de nuit. En partant au coucher du soleil, vous verrez les paysages magnifiques des Marlbourough Sounds et vous arriverez pour le lever du soleil à Wellington. Vous aurez peut-être la chance d’être accompagnés par les dauphins ou de croiser une baleine ou des orques.

Deux compagnies se disputent le monopole : Interislander la compagnie historique et Blue Bridge les petits nouveaux.  J’ai testé plusieurs fois Interislander et ai toujours été satisfaite de leurs prestations. Mais cette fois, nous avons choisi Blue Bridge. L’expérience fut très positive. Les cabines sont agréables et les prix très raisonnables.  Il y a la wifi à bord et toutes sortes de distractions. En effet, à la différence de Interislander, Blue Bridge ouvre ses offres spéciales aux étrangers ce qui peut faire des réductions conséquentes. A vous de voir, quelques mois avant votre achat, lequel est le moins cher ou les horaires qui vous conviennent le mieux. La traversée dure 3h30.

L’Ile du Nord est un paradis de verdure ! Il faut dire qu’il y pleut souvent. Plus au nord, on rencontre de magnifiques plages de sable blanc au milieu de chapelets d’ilots verdoyants. Les paysages sont vallonnés et apaisants. Il est très facile de comprendre les raisons qui ont poussé Peter Jackson à en faire le pays des Hobbits. Dans l’Ile du Nord, se trouve la capitale du pays, Wellington qui vaut vraiment le coup d’être visité malgré son surnom de Windy Welly (Wellington la venteuse)…

A Wellington, je vous conseille deux coups de coeur : le Museum Hotel Wellington. Nous avons eu la grande chance que ce palace soit en travaux lorsque nous y avons dormi et les offres spéciales pleuvaient ! Nous avons même été surclassés en suite avec une salle de bains qui faisait la même taille que la chambre et une cuisine dans ce mini appartement. Nous avons d’ailleurs bien profité de la machine à laver qui s’y trouvait et qui nous a bien dépanné après 10 jours sur les routes. L’hôtel est sublime avec des oeuvres d’art partout ! Vous prendrez le petit déjeuner dans le restaurant Hippopotamus totalement baroque avec son mélange de chaises de tous styles et sa décoration clinquante.

L’endroit est vraiment incroyable et, ce qui ne gâche rien, à proximité du Te Papa Museum, musée incontournable de Wellington. Il est tout sauf ennuyeux, avec ses expositions à la pointe de la technologie allant des secrets de tournage du Seigneur des Anneaux à l’art traditionnel Maori. Le musée en présente d’ailleurs la plus grande collection mondiale et est une référence dans la culture océanienne. Il comprend également une vaste collection de peinture, sculpture et de photographie, un Marae Maori très moderne et toute une partie scientifique expliquant la faune, la flore et la géologie de la Nouvelle-Zélande. A ne rater sous aucun prétexte !

Si vous allez à Wellington avec des enfants, il est bon de signaler qu’au zoo de Wellington, vous pourrez aider une bonne cause tout en réalisant un rêve : approcher de très près quelques uns des animaux les plus iconiques du zoo. Une partie de ce que vous paierez est versée au fond d’aide pour la nature sauvage du zoo, faisant de ces animaux des ambassadeurs de leurs congénaires en liberté. Le zoo est très moderne et présente de grands espaces pour chaque espèce. Il n’est pas rare de ne pas voir les animaux car ils disposent de lieux plus privés où ils peuvent échapper au regard des visiteurs. Ils ont également un hôpital pour la faune sauvage qu’ils soignent et relâchent (nous y avons vu un manchot gorfou, espèce généralement vivant en Antarctique, lorsque nous y étions). Il faut réserver longtemps à l’avance les rencontres Close Encounter car une seule séance est organisée par jour pendant les temps de nourrissage. Les animaux que vous pouvez approcher avec leurs soigneurs sont les girafes, les lémuriens, les suricates et les pandas roux. Ce sont ces derniers que nous avons eu la chance d’approcher car c’était le rêve de mon mari. Les soigneurs vous donneront des fruits que les pandas roux viendront chercher dans vos mains. Ils sont libres de descendre ou pas de leur arbre pour venir vous voir et restent le temps qu’ils souhaitent. Nous avons eu la chance de voir deux pandas : un jeune qui a passé quelques minutes avec nous et un plus âgé qui est resté plus longtemps pour notre plus grand bonheur. 

L’Ile du Nord : la véritable Terre du Milieu ?

20160824_121551

L’Ile du Sud regorge de lieux de tournage du Seigneur des Anneaux et du Hobbit. Vous pourrez les découvrir notamment à Queenstown comme je vous l’ai déjà signalé ou un peu plus haut, avec un départ de Christchurch ou Methven avec Hassle-Free Tours. Je l’ai fait il y a quelques années et, même si le tour est très onéreux, il en vaut vraiment la peine puisqu’il dure toute la journée et vous emmène dans l’un des plus beaux coins de Nouvelle-Zélande. Les guides ont tous été chauffeurs sur le tournage du Seigneurs des Anneaux et vous racontent de nombreuses anecdotes sur le lieu, Mount Potts qui est devenu Edoras dans le film. Pour les plus fans, vous pourrez poser pour la postérité avec les armes et drapeaux répliques de ceux du film dans l’un des décors les plus hallucinants qu’il vous sera donné de voir.

Et dans l’Ile du Nord me direz-vous ? Et bien, l’Ile du Nord est encore plus Hobbits’ friendly que l’Ile du Sud. Vous pourrez visiter trois spots iconiques : les studios Weta, Hobbitton et Matamata.

Commençons par les studios Weta qui sont à Wellington. Je vous conseille fortement de réserver la visite avant votre arrivée en Nouvelle-Zélande car le lieu est toujours complet. A l’arrivée, les trolls de Bilbo vous accueillent, plus vrais que nature et bien pétrifiés par les rayons du soleil.

Puis vous découvrirez déjà dans la boutique toutes sortes de souvenirs du Hobbit et du Seigneur des Anneaux. Vous pourrez même avoir un petit tête à tête avec Lurtz ou Gollum. Puis on vous appèlera pour votre tour des studios qui dure 1h. Vous devrez déposer toutes vos affaires et ne prendre aucune photo car vous verrez dans les studios une zone de recherche et développement pour des films en cours. Le guide vous racontera plein d’anecdotes, vous pourrez toucher des oreilles d’elfes, des pieds de Hobbits, des costumes, des accessoires. C’est un must pour les fans des deux trilogies !

A Wellington, vous pourrez aussi voir le lieu où a été tourné Minas Tirith (il vous faudra beaucoup d’imagination car il s’agit d’un simple parking) et l’endroit où Frodo, Sam, Pippin et Merry échappent au Nazgul cachés sous un arbre (qui se trouve dans un parc). Si vous avez l’occasion de passer par l’aéroport, vous aurez la possibilité de faire un selfie avec Smaug le dragon ou voir Gandalf s’envoler dans les airs sur le dos de Gwaihir, le grand aigle des Montagnes de Brume. Ceci bien sûr grâce au talent des artistes Weta !

Un autre must absolu pour les fans est Hobbiton. Situé plus dans le nord de l’Ile du Nord, sous Auckland, à Matamata, il s’agit du réel endroit du tournage de Bag End (Cul de Sac en français) le village des Hobbits. Utilisé également dans le Seigneur des Anneaux, les maisons ont été détruites à la fin du tournage. Il ne restait plus que les trous dans la terre pour s’imaginer les maisons de Hobbits. Le lieu se visitait et attirait déjà une foule de curieux et de fans alors qu’il y avait peu de choses à voir. Il fallait avoir une bonne dose d’imagination. Quand Peter Jackson a eu le feu vert pour tourner la trilogie du Hobbit, il a bien sûr utilisé le même lieu de tournage pour Bag End. Mais cette fois, le propriétaire fut très malin. Il a demandé à ce que ce lieu de tournage devienne un lieu permanent que les passionnés des films puissent visiter. Il a également fait construire le pub The Green Dragon par les équipes de Weta pour l’ouvrir aux visiteurs et qu’ils puissent y goûter la fameuse bière brassée des semi-hommes. Si vous êtes réellement fan, je vous conseille de faire comme nous et de réserver longtemps à l’avance une soirée chez les Hobbits avec visite guidée de Hobbiton au coucher du soleil et dîner pantagruélique au Green Dragon.

Avant de visiter Bag End, vous garerez votre véhicule sur l’immense parking aménagé et irez chercher vos billets au centre d’accueil appelé The Shire Rest situé en pleine campagne à Hinuera, près de Matamata. On vous appèlera et vous embarquerez dans un bus pour le lieu de départ de votre ballade à pied.

Hobbiton est un lieu incroyable. Les maisons des Hobbits sont toutes uniques et semblent attendre leurs propriétaires avec le linge qui pend au-dehors, les légumes posés dans les brouettes, des jardinets coquets, des boîtes à lettres décorées, les cheminées qui fument …

Tout est adorable, réaliste et les détails sont poussés à l’extrême. On voit le travail des artistes Weta à l’oeuvre. Vous pourrez poser devant une maison dans laquelle vous pourrez rentrer mais il n’y a rien à l’intérieur, c’est la magie du cinéma ! Tous les décors ont été tournés aux Studios Weta ! Vous verrez également la célèbre maison de Bilbo qui fait l’ouverture – et la fermeture – des deux trilogies. Si nous avons l’air un peu frigorifiés sur les photos, je dois dire pour notre défense qu’il a plu toute la soirée et la nuit ce qui nous a nullement empêché d’apprécier ce lieu magique – de magnifiques parapluies vous sont gracieusement fournis !

L’endroit devient encore plus féérique, si possible, à la nuit tombée quand les lanternes et les lampadaires s’illuminent.

Puis vient le moment de découvrir The Green Dragon ! Il vous faudra traverser le pont pour rejoindre l’autre rive et accéder à cette taverne fidèle à celle des films, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Un banquet à la mesure d’un Hobbit vous y attendra avec pléthore de mets tous plus excellents les uns que les autres. Je vous conseille fortement de ne pas manger le midi précédent si vous voulez goûter à toutes les spécialités.

Vous quitterez ce lieu enchanteur le ventre bien rempli et muni d’une lanterne afin de profiter encore quelques instants de ces éclairages envoûtants.

Pour cette dernière visite essentielle pour les fans du Hobbit car lieu de tournage important de la dernière trilogie, il faut se rendre à Waitomo. La ville est plus connue pour ses grottes remplies de vers luisants – nous y viendrons d’ailleurs juste après. Les équipes de tournage du Hobbit ont cherché dans toute la Nouvelle-Zélande une haute muraille rocheuse, une forêt primitive et des grottes qu’ils ont finalement trouvé au même endroit : une ferme à Piopio qui s’appelle aujourd’hui Hairy Feet, en hommage aux Hobbits. L’endroit est tellement incroyable, grandiose et majestueux, qu’il intéressera également ceux qui ne sont pas fans de la Trilogie. La guide est très intéressante et partagera avec vous de nombreux secrets de tournage.

La forêt primitive est typique de celles que l’on peut rencontrer aussi bien dans l’Ile du Nord que dans celle du Sud. Les fougères, symbole de la Nouvelle-Zélande, abondent notamment la fougère arborescente qui a la particularité d’être argentée lorsqu’on la regarde par-dessous. Vous verrez, dans cette forêt, la grotte où Bilbo découvre Sting, son épée elfique qui annonce l’arrivée des Orcs.

Et enfin, vous verrez les lieux de scènes importantes du Hobbit : l’attaque des wargs et l’arrivée de Radagast. Seules restent les marques sur le sol pour les acteurs. Lorsque vous repartez de ce lieu incroyable, une belle cascade vous attend un peu plus loin sur la route à environ 5mn. Le détour en vaut la peine !

Vers luisants, géothermie et Cathedral Cove

L’Ile du Nord recèle encore de bien jolies surprises à commencer par Waitomo, la « capitale » des vers luisants ou lampyres. Les nombreuses grottes entourant le village abritent de bien brillants habitants qui transforment ces lieux en ciels étoilés. Ce ne sont pas des vers d’ailleurs mais des coléoptères, c’est à dire qu’ils font partie de la même famille que les coccinelles. Leur particularité est d’émettre une lumière bleutée, froide, ne dégageant aucune chaleur. Il s’agit d’un phénomène de bioluminescence qu’on peut voir la nuit car les animaux fuient la lumière du jour et cherchent un milieu humide pour vivre. Ce sont surtout les femelles qui sont les émettrices les plus intenses car leur lumière attire les mâles. Vous pouvez bien sûr visiter la célèbre Glowworm Cave de Waitomo en visite de groupe mais il est interdit d’y faire des photos. Si vous voulez avoir cette possibilité (sans flash évidemment pour ne pas déranger les coléoptères), il faudra vous adresser à une autre compagnie qui possède sa propre grotte privée : Spellbound. Vous visiterez deux grottes dont une avec des vers luisants et vous pourrez rester environ une heure à tenter de faire de belles photos dans un noir absolu avec pour seule lumière celle des lampyres au-dessus de vos têtes. Le challenge est difficile, je vous livre mon interprétation 🙂

A Rotorua, vous pourrez visiter des sites géothermiques majeurs comme Wai O Tapu mais aussi profiter des bienfaits de cette géothermie dans le magnifique Polynesian Spa où plusieurs piscines naturelles aux températures variées vous inviteront à la détente.

Rotorua est surtout connue pour son lac magnifique mais la ville abrite également une forêt immense de Whakarewarewa appelée aussi the Redwoods à cause des séquoia californiens qui y ont été introduits en 1901. Ces arbres font partie de la centaines d’espèces d’arbres et de plantes que l’on peut rencontrer dans cette forêt. Différents sentiers d’une durée variable permettent de l’explorer et de se sentir tout petit devant les gigantesques et majestueux séquoia. Nous l’avons vue sous la pluie et elle était déjà très belle alors je n’ose l’imaginer sous le soleil.

Autre belle étape à Rotorua, la possibilité de découvrir la culture Maorie avec un dîner spectacle. Bon, tout est extrêmement orchestré et c’est une culture édulcorée qui vous est présentée mais c’est une première rencontre intéressante avec les danses, l’artisanat, la cuisine et les traditions Maories. Parmi tous les dîners spectacles, celui de Tamaki est très apprécié. Vous avez rendez-vous à deux pas du Polynésian Spa et de grands bus vous emmèneront au village Maori. Notre chauffeur était plein d’humour et nous a informé sur la coutume d’accueil au village, le Powhiri. Les guerriers Maoris pratiquent le wero, une danse guerrière proche du haka, en maniant leur taiaha (leur lance) pour savoir si vous venez en ami ou en ennemi. Une fougère est déposée aux pieds du « chef » de notre tribu de visiteurs qui doit la saisir car il vient avec des intentions pacifiques.

Puis les femmes font le karanga, le chant d’appel, et vous pouvez entrer dans le village. Chaque fare (maison) présente une activité maorie particulière : ta moko (tatouage), raranga (le tressage de la feuille de pandanus), le maniement des poi pour la danse des femmes, le haka (danse guerrière des hommes). Un spectacle de danses vous est présenté dans le Marae, la maison de réunion. Enfin, on vous invite à partager le hangi, le repas qui a cuit dans le four Maori sous la terre avec des pierres chauffées. La cuisson confère un goût particulier aux aliments. Les patates douces sont particulièrement délicieuses.

Dernière belle étape dans l’Ile du Nord, Cathedral Cove dans le nord nous a permis de vivre un moment fort au lever du soleil. Il n’y a que quatre places pour camper sur le parking qui permet de descendre au site de Cathedral Cove. Nous sommes donc arrivés tôt sur place afin de pouvoir en bénéficier pour pouvoir descendre faire des photos au lever du soleil. Prêts une heure avant le lever du soleil, il nous fallait environ 45mn pour rejoindre la plage depuis le parking. Nous sommes arrivés bien à temps pour pouvoir nous préparer et choisir notre angle pour accueillir le soleil à la surface de l’océan. Ce grand trou dans la roche et ses multiples rochers immergés en fait un lieu unique, l’un des plus photographiés de Nouvelle-Zélande. Ce lever de soleil inoubliable marquait notre dernier dans ce pays tant aimé car nous devions rendre le camping car et prendre l’avion depuis Auckland le soir même. Il fut donc apprécié avec une saveur particulière d’autant plus que nous étions les seuls sur cette plage. Un moment vraiment magique qui reste gravé dans mon coeur.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close