Désert des Bardenas en Espagne

Et oui, pas besoin de prendre l’avion pour des heures de trajet ou de partir à l’autre bout du monde pour se retrouver dans un vrai désert ! Il en existe deux en Espagne dont l’un tout près de la frontière avec la France, juste derrière les Pyrénées, entre la Navarre et l’Aragon : le désert des Bardenas. C’est un parc naturel classé Réserve de la Biosphère par l’Unesco en 2000. Il est le résultat de milliers d’années d’érosion et du travail de l’eau que l’on retrouve deci-delà dans le désert mais surtout avec le fleuve Ebre qui coule à côté. Les Bardenas Reales sont découpées en trois zones distinctes : la Bardena Blanca, la Bardena Negra et la Bardena del Plano. La plus visitée est celle de la Blanca, au centre, le Plano étant au nord et la Negra au sud.

Comment se rendre au désert des Bardenas ?

Pour nous y rendre, nous avons choisi de faire la route en voiture mais il est tout à fait possible de raccourcir le temps de trajet en alliant avion et location de voiture. L’aéroport le plus proche est celui de Bilbao mais vous pouvez tout aussi bien arriver à celui de Biarritz et il vous restera environ 2h30 de route dans les deux cas pour vous rendre à Tudela. Le désert des Bardenas se situe entre Pampelune et Saragosse.

Découverte des Bardenas Reales

Le parc s’étend sur 42 500 hectares mais vous ne pourrez en parcourir la totalité ni à pied, ni en VTT, ni en voiture. De grands espaces sont fermés à toute activité humaine, interdits notamment entre les mois de février et début septembre pour permettre aux vautours percnoptères de se reproduire en toute tranquillité. Il n’y a pas d’habitant dans le désert mais vous trouverez régulièrement des petites cabanes parfois à l’abandon. Elles appartiennent à des familles de la région qui s’y rendent le dimanche ou à des bergers qui y font paître leurs troupeaux. La particularité des Bardenas est que cette zone immense n’appartient pas au gouvernement espagnol mais aux 22 villes et communes qui l’entourent donc le Monastère de la Oliva. La zone est gérée par ces communes qui se partagent également les revenus générés lors des tournages de films et de séries, Game of Thrones, The Counselor (Brad Pitt, Javier Bardem, Penelope Cruz, Michael Fassbender, Cameron Diaz) ou Le monde ne suffit pas pour n’en citer que quelques uns.

Je ne saurais que trop vous conseiller la visite du parc en 4×4 avec un professionnel comme Inaki  de la Compagnie de guides de las Bardenas. Il maîtrise parfaitement le français et ses explications vous permettront de mieux comprendre ce lieu unique. Inaki ne compte pas son temps et répond à toutes les questions avec beaucoup de passion et de professionnalisme. De plus, les prix pratiqués sont très raisonnables et le rapport qualité/prix est vraiment intéressant. Je vous conseille le tour qui part vers 15h pour profiter des belles couleurs du soleil couchant.

Notre premier jour dans les Bardenas fut une fin de journée et un coucher de soleil sur le lieu emblématique de Castil de Tierra, la plus célèbre « cheminée » du Parc. Quelle belle façon de commencer notre découverte des Bardenas.

 

Hébergement à proximité du désert des Bardenas

Notre premier hébergement était situé à Villafranca, petite ville au Nord des Bardenas à 15 mn de l’entrée du Parc Naturel en voiture. Nous avons dormi dans un ancien monastère tenu par Angel et sa femme, des gens adorables toujours prêts à nous aider ou nous conseiller. L’endroit est très beau et très propre et le menu du soir imbattable à 16 euros, entrée, plat, dessert avec des bons produits de la région. Hospederia de Alesves

 

Aire de Bardenas : Une oasis au milieu du désert

Nous avons ensuite passé une nuit dans un hébergement insolite, l’hôtel phare de la région : Aire de Bardenas. C’est un 4 étoiles Design et minimaliste perdu à l’entrée sud du désert qui débouche sur la Bardena Negra. Vous pouvez dormir dans des cubes avec fenêtre panoramique sur les Bardenas ou comme nous dans une bulle. Attention, il y fait très chaud dès les premières heures du matin et si vous choisissez cette option en été, vous ne pourrez pas vous y installer avant 18h. Rassurez-vous, il y a la climatisation dans les bulles mais le système de ventilation, indispensable pour que la bulle reste bien gonflée, est un peu bruyant. Tout cela s’oublie vite lorsqu’on s’endort sous les étoiles – avec une paire de boules Quiès pour moi ! Le dîner dans l’élégant restaurant est excellent et abordable ! Le petit déjeuner est de très bonne qualité mais un peu cher à mon goût (20 Euros). L’hôtel met à disposition de ses clients un service de location de Polaroïd à 10 euros (on vous demande de laisser une de vos photos sur le Wall of Fame) ainsi que la possibilité d’envoyer gratuitement une carte postale à la personne de votre choix.

 

Cet hôtel est incroyable et se fond complètement dans son environnement.

 

Nous avons fait de nombreuses ballades en voiture avec des arrêts pour prendre des photos aux endroits autorisés : El Rallon, la route vers El Paso, la zone autour du Cuartel Militar.

 

Alfaro le paradis des cigognes

Nous n’avons pas eu à en subir les conséquences mais nous avons appris que les Bardenas étaient parfois fermées sans avertissement en fonction des exercices militaires de la caserne se trouvant au coeur du parc. Un peu étrange de voir des militaires au sein d’un parc naturel faisant des exercices à bombes réelles mais leur loyer très élevé permet de faire vivre la région. Avec l’afflux du tourisme depuis quelques années, les communes sembleraient ne plus vouloir de ces locataires un peu bruyants empêchant parfois les visiteurs de s’aventurer dans le désert. Essayez de vous renseigner avant toute visite auprès du centre d’information touristique ou prévoyez plusieurs jours dans la région. Il y a de quoi faire entre châteaux à visiter, parcs d’attraction, randonnées, oenotourisme et un petit tour par le paradis des cigognes : Alfaro. On les retrouve partout dans la ville qui leur a même installé des nids en haut de la cathédrale, la Collegiale San Miguel.

 

Bref, n’hésitez plus !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close